Agy

Agy
Agy

Agy est une commune française, située dans le département du Calvados en région Normandie, peuplée de 281 habitants.

Géographie

La commune se situe à 5 kilomètres de Bayeux, dans la vallée de la Drôme, elle fait partie de la communauté de communes Bayeux Intercom.

Toponymie

Attesté sous la forme latinisée Ageyum au IXe siècle, puis Aagy et Agie en 1229.

Ce toponyme semble être basé sur un anthroponyme latin Agius, suivi du suffixe gaulois de propriété -acum. Il s'agirait donc des terres d'un certain Agius.

Histoire

En 1834 la paroisse d'Agy étant rattachée à Subles, l'église d'Agy est mise à la vente au profit de Subles pour être détruite. Mais le 25 août 1834, les habitants s'opposèrent aux huissiers qui vinrent prendre possession des lieux avec les acquéreurs. Face à leur résistance, Alexandre Douesnel-Dubosq, procureur du roi fut mandé ainsi que les gendarmes mais la population armée de gourdins continua de s'opposer à la destruction de l'église et du cimetière. Dans l'après-midi, la Garde nationale de Bayeux arriva en renfort avec trois cents hommes, ce qui mit fin à l'émeute. Trois manifestants furent condamnés au tribunal

correctionnel de Bayeux. La destruction de l'église eut lieu au cours des jours suivants. Les habitants de Subles fêtèrent cet événement, créant une rivalité entre les deux communes, un habitant de Subles allant jusqu'à fixer le coq du clocher de l'église d'Agy sur sa maison. Les habitants d'Agy rejoignirent alors l'Église catholique française de l'abbé Châtel et lancèrent une souscription qui aboutit à la construction d'une nouvelle église et à l'installation d'un prêtre, disciple de l'abbé Châtel. Les habitants d'Agy tenaient leur revanche.

Politique et administration

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population

effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les

populations légales

des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur

une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous

les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est

réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par

interpolation ou extrapolation. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005.

En 2015, la commune comptait 281 habitants, en augmentation de 17,08 % par rapport à 2010 (Calvados : +1,53 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Économie

Lieux et monuments

Château du XVIIIe siècle et manoir seigneurial du XVIe appartenant à la même famille depuis 1805 et transmis depuis plusieurs générations par les femmes (Dragon de Gomiécourt / d'Isoard de Chénerilles / de la Poëze d'Harambure). Un hommage à cette famille se trouve sur les vitraux de l'église de la commune.

Église Saint-Vigor, bâtie au XIXe siècle. Dans l'église, se trouve une statue de saint Léonard, évêque d'Avranches, datant du début du XVIe siècle, retrouvée dans un fossé au lieu-dit Saint-Léonard où se serait trouvé avant la Révolution un oratoire ou un prieuré.

La villa d'Agy (XIXe siècle). Honoré de Balzac, lors de son séjour à Bayeux, a rendu visite à la propriétaire des lieux, Mme de Hautefeuille « aussi remplie d'esprit, écrira-t-il, que la femme de Paris la plus spirituelle ».

Activité et manifestations

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Liste des communes du Calvados

Notes et références

Notes

Références

Altitudes, coordonnées, superficie : répertoire géographique des communes 2012 (site de l'IGN, téléchargement du 24 octobre 2013)

Liens externes

Résumé statistique d'Agy sur le site de l'Insee

Portail du Calvados Portail des communes de France

La liste des mots commençant par Agy est la suivante :